Pour remédier à l’insuffisance de liquidités : Injection de 13,8 milliards de dinars sur le marché monétaire – Tunisie

Accueil » Tunisie Numérique » Pour remédier à l’insuffisance de liquidités : Injection de 13,8 milliards de dinars sur le marché monétaire – Tunisie
Partager




Selon les indicateurs de la Banque Centrale de Tunisie (BCT) publiés hier mardi 14 novembre 2023, la Banque Centrale de Tunisie (BCT) a injecté 13752 millions de dinars (MD) sur le marché monétaire contre 11909,7 une année auparavant soit une hausse de 1842,3 MD.

Cette injection vient pour remédier à l’insuffisance de la liquidité bancaire due à l’accroissement des transactions en dehors du système financier formel pour 19591 MD, d’une part et en raison du recours massif de l’Etat à l’endettement auprès des banques notamment sous forme de Bons de Trésor pour 24915,9 MD, d’autre part.

Au fait, l’encours des bons du Trésor s’est accru de 2280,9 MD et ce, suite principalement à l’augmentation de l’encours des bons du Trésor à court terme de 3250,8 MD. L’encours des Bons du Trésor assimilables a baissé quant à lui de 969,9 MD à 15522,9 MD.

La dette intérieure globale est estimée d’après les dernières données du ministère des finances à fin août 2023 à 50444 MD représentant, à cet effet, 42,3% de l’endettement total du pays. Il s’agit de chiffres qui illustrent la poursuite de l’obtention de dettes importants qui servent presqu’exclusivement à combler le déficit budgétaire.

L’institut d’émission n’a cessé de mettre en garde contre les risques de la politique de recours sans limites à l’endettement intérieur considérant que ceci n’est pas dans l’intérêt de l’économie nationale surtout que ces financements ne sont pas orientés vers des secteurs économiques. Le recours excessif à l’endettement intérieur auprès des banques et établissements financiers ravive, au fait, la spirale de la récession et de l’inertie du financement et de l’investissement.




Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut