Tunisie : Wadii Jary renvoyé devant la Chambre criminelle

Accueil » Webdo » Tunisie : Wadii Jary renvoyé devant la Chambre criminelle
Partager



Arrêté le 26 octobre 2023 pour soupçons de corruption financière et faisant l’objet de deux mandats de dépôt, l’ancien président de la FTF va être renvoyé devant la Chambre criminelle du Tribunal de première instance de Tunis.

La Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Tunis a en effet apposé un refus à sa libération, l’a maintenu sous l’effet d’un mandat de dépôt émis à son encontre et a surtout décidé de renvoyer Wadii Jary devant la Chambre criminelle du Tribunal de première instance de Tunis.

L’ancien président de la Fédération tunisienne de football (FTF), fait l’objet de deux mandats de dépôt. Le premier a été émis à son encontre le 26 octobre 2023 sur fond de suspicions de corruption concernant la signature d’un contrat entre la FTF et un ancien directeur technique.

Affaire pour laquelle Wadii Jary avait été auditionné une première fois à El Gorjani, le 30 août 2023 et avait été maintenu en état de liberté, à cette époque.

Mais le président de la FTF fait également l’objet d’accusations relatives à une « malversation de deniers publics mis à sa disposition, en relation avec des caractéristiques de son poste ».

Le juge d’instruction a émis un mandat de dépôt contre Wadi Jary, le 28 novembre dernier dans le cadre de cette affaire. L’affaire est en rapport avec une plainte déposée par le ministère de la Jeunesse et des sports contre le président de la FTF, au sujet de fonds de la Confédération africaine de football.



#Tunisie #Wadii #Jary #renvoyé #devant #Chambre #criminelle

Source link

Home

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut