Sefeddine Makhlouf affronte deux accusations en Algrie

Accueil » Business News » Sefeddine Makhlouf affronte deux accusations en Algrie
Partager

L’ancien député islamiste d’Al Karama, Seïfeddine Makhlouf, a été traduit mardi 9 juillet 2024, devant le juge d’instruction algérien après avoir été arrêté jeudi dernier à Annaba.

Seïfeddine Makhlouf voulait se rendre à Doha où réside sa famille avant de se faire arrêter par la police des frontières qui a noté l’absence du tampon d’entrée sur le sol algérien dans son passeport.

Des sources bien informées précisent que Seïfeddine Makhlouf affronte deux accusations, l’entrée illicite sur le sol algérien et l’usage de faux.

La législation algérienne punit toute personne entrée et séjournant illégalement sur le sol algérien. L’expulsion et la reconduite à la frontière sont les premières sanctions auxquelles s’exposent les contrevenants à la loi.

Toutefois, rien ne dit pour le moment que Makhlouf sera extradé et très peu d’informations filtrent sur cette affaire.

M.B.Z

#Makhlouf #affronte #deux #accusations

Source link

Home

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut