Prsidentielle : Ennahdha met les points sur les i

Accueil » Business News » Prsidentielle : Ennahdha met les points sur les i
Partager

À la suite de la fixation de la date de la présidentielle et l’ouverture de la course aux parrainages, le mouvement Ennahdha a tenu, dans la soirée de mercredi à jeudi 11 juillet 2024, à éclaircir certains points. Il en a profité pour rappeler qu’il ne va pas présenter de candidat pour des raisons qu’il a expliquées ultérieurement, bien qu’il ait le droit de le faire.

Le parti politique a précisé qu’il défendait le droit de tous les citoyens réunissant les conditions requises à se présenter à cette course et à recevoir la confiance des électeurs. Le mouvement a souligné, dans ce cadre, qu’il n’avait aucun engagement envers un candidat en particulier, surtout qu’il ne connaît pas encore la liste finale des candidats. Il a réitéré son engagement avec le Front de salut, comme cadre politique de militantisme œuvrant à un retour au processus démocratique.

Ennahdha s’est adressé, dans un communiqué signé par son secrétaire général Ajmi Lourimi, à ses bases, à ses partisans et à l’opinion publique nationale, indiquant qu’il ne donne pas de consigne pour collecter des parrainages pour un candidat précis, homme ou femme.

En même temps, il confirme que les militants d’Ennahdha, comme les autres Tunisiens, sont appelés à exercer leur citoyenneté, et celui de choisir parmi les candidats, hommes et femmes, qui adhèrent à la voie démocratique. « Si la pluralité ne garantit pas la liberté de candidature, de choisir et la crédibilité des résultats, alors elle est inutile et ne contribuera ni au changement ni à la résolution de la crise du pays », lit-on dans ce même document.

Le mouvement a, en outre, spécifié que sa position sur l’élection présidentielle, dont le premier tour est prévu le 6 octobre 2024, n’a pas changé, et que la décision finale quant à sa participation ou au boycott n’a pas encore été décidée.

« Nous prendrons cette décision au moment opportun après consultation et coordination avec la direction du Front de salut national et toutes ses composantes », a affirmé le communiqué, en soulignant que cette élection est un acquis national et constitutionnel qui le préoccupe, et il exige la garantie des conditions et des normes démocratiques pour sa tenue.

« Nous affirmons que ces élections ne peuvent être véritablement démocratiques, équitables, transparentes et compétitives qu’en purifiant le climat politique, en garantissant l’égalité des chances, en libérant les détenus politiques, en levant les restrictions sur l’activité des partis politiques et en garantissant la liberté d’expression, de candidature et de choix », a conclu Ennahdha.

I.N.

#Ennahdha #met #les #points #sur #les

Source link

Home

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut