Paris 2024 : répétition sur la Seine en vue de la cérémonie d’ouverture

Accueil » Le Monde » Paris 2024 : répétition sur la Seine en vue de la cérémonie d’ouverture
Partager

Il s’agissait d’un test « technique », sans la composante artistique. Cinquante-cinq bateaux qui accueilleront les délégations lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques sur la Seine, le 26 juillet, ont participé, lundi 17 juin dans la matinée, à une répétition sur le fleuve. L’objectif était de vérifier que ces bateaux tiennent bien le temps qui leur sera imparti (45 minutes) pour effectuer le parcours de 6 kilomètres, entre le pont d’Austerlitz et le Pont d’Iena, et qu’ils évoluent sans problème.

Cette répétition devait initialement se dérouler au début du mois d’avril, mais elle avait été repoussée à deux reprises en raison du débit trop important du fleuve dû aux intempéries ayant émaillé le printemps. Un premier test avait eu lieu le 17 juillet 2023 avec une quarantaine d’autres bateaux. L’ensemble de la flotte prévue pour le 26 juillet, soit 89 bateaux, procédera le 24 juin à une répétition de même nature.

« Tout le sujet sur lequel on s’entraîne c’est celui du timing, c’est celui de la capacité des bateaux bien sûr à naviguer ensemble mais surtout de tenir un timing pour qu’on puisse présenter nos délégations à l’endroit où on le souhaite et quasiment à la seconde où on a besoin qu’elles soient présentées », a expliqué Thierry Reboul, le directeur des cérémonies du Comité d’organisation de Paris 2024.

« La première trace du premier entraînement, on avait quelques minutes de retard très clairement, a-t-il rappelé. On en a tiré les enseignements, et aujourd’hui on est très satisfait du timing et de la manière dont le timing a été respecté. On est quasiment pour tous les bateaux, pour chaque bateau à la seconde près, on est très content ».

Cérémonie d’ouverture sur la Seine : formations et nouvelle répétition au programme

Si le test de navigation sur la Seine, entre le Pont d’Austerlitz et le Pont d’Iéna, réalisé le 17 juillet en vue de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques, le 26 juillet 2024, a « bien marché », il a « montré qu’il faudra faire d’autres répétitions, car on avait 39 bateaux en juillet alors qu’il y en aura 91 [le 26 juillet 2024], plus les 25 de réserve à former », explique Marc Guillaume, le préfet de la région Ile-de-France. Ces nouveaux tests ne sont pas encore programmés : « il faut trouver les meilleures dates par rapport aux conditions de débit du fleuve », afin que celles-ci soient les plus proches de ce qu’elles seront en juillet 2024, relève M. Guiillaume. « Ce sera plutôt en 2024, suffisamment en amont des Jeux ». En attendant, il va falloir former les capitaines des bateaux sur lesquels embarqueront et « défileront » les délégations. « Il s’agit de leur expliquer les règles de navigation qui s’appliqueront ce jour-là, c’est-à-dire dans un seul sens », détaille M. Guillaume, les bateaux devant évoluer sur trois files, les embarcations des délégations au centre. Cette formation doit être prise en charge par le Comité d’organisation des Jeux.

Le Monde avec AFP

Réutiliser ce contenu

#Paris #répétition #sur #Seine #vue #cérémonie #douverture

Source link

Home

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut