Bac : pourquoi la philo ouvre le bal des épreuves ?

Accueil » Le Parisien » Bac : pourquoi la philo ouvre le bal des épreuves ?
Partager

Les candidats aux bacs généraux et technologiques vont, quatre heures durant, se triturer les méninges lors de l’épreuve de philosophie. Depuis 1970, cette matière tant redoutée ouvre le bal du célèbre examen. Mais pourquoi donc un tel honneur ?

Avant cette date, c’était plutôt le français qui donnait le coup d’envoi du marathon annuel mais, en 1969, cette matière est devenue une épreuve anticipée à passer, à l’écrit comme à l’oral, en fin de première. Il faut savoir aussi qu’un an plus tôt, en 1968, a été créé le baccalauréat technologique qui fait ainsi plancher sur Platon, Descartes ou Kant des milliers de nouveaux prétendants.

Un souci de temps de correction

Avec les séries générale et techno, cela fait donc des montagnes de copies à évaluer. « Ce sont des copies longues à corriger, qui nécessitent qu’on accorde aux évaluateurs davantage de temps, voilà pourquoi on démarre par cette épreuve », décrypte Claude Lelièvre, historien de l’éducation.

En outre, l’offre de correcteurs, des professeurs de philo, en action en terminale seulement, est bien plus faible que celle de leurs confrères exerçant dans d’autres matières enseignées dès la seconde. Quand, dans les jurys du bac, on compte fréquemment deux, voire trois professeurs de mathématiques ou d’histoire géographie, la philo n’a souvent qu’un seul ambassadeur qui doit ainsi noter davantage de devoirs. Logique donc que les « penseurs » soient les premiers à avoir en main leur lot de copies.

Un souci de fraîcheur de cerveaux

Les intéressés apprécient en tout cas que leur matière soit depuis près d’un demi-siècle sous les feux des projecteurs lors du coup d’envoi de l’examen le plus célèbre de France. « Ça fait parler de nous. Et ce n’est pas plus mal que les élèves commencent par ça, il faut une disponibilité d’esprit qui sera meilleure le premier jour », souligne Simon Perrier, président de l’Association des professeurs de philosophie de l’enseignement public. Sa discipline figure au programme du bac depuis la première session du diplôme en 1809. Il s’agissait alors d’une épreuve orale en… latin !

Consultez aussi

Les résultats du Bac : officiels et gratuits, en direct des académies…

 

La méthode pour la dissertation de philosophie

Les 7 règles d’or de l’explication de texte

Bac Philo : comment organiser et réussir ses révisions

« Le bonheur est-il affaire de raison ? » « Vouloir la paix, est-ce vouloir la justice ? », extrait des sujets du Bac philo de 2023

 

« Revient-il à l’État de décider de ce qui est juste ? », « Les pratiques artistiques transforment-elles le monde ? » extrait des sujets du Bac philo de 2022

#Bac #pourquoi #philo #ouvre #bal #des #épreuves

Source link

Home

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut